Présumées innocentes

Ce sont 2 photographies issues de mes archives familiales.

Présumées innocentes

A la libération d’Albi, ces clichés étaient vendus comme images d’actualités par les artisans photographes locaux. Entre lynchage public et exutoire collectif, les archives de cet épisode troublent nos fondements historiques de la Résistance.

Les évènements historiques ne sont pas nécessairement glorieux. Les histoires de ces femmes, aux amours non convenues, jettent un doute sur la réalité d’une situation complexe. La mise en scène de ces images questionne une vindicte imposée, obscène, qui occupe la place d’un engagement résistant.

photographie fac-similé, acide sur verre, 10x15 cm chaque, 2015

Présumées innocentes

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la résidence Mémoire de Clandestinités aux Rias, à Saint-Apollinaire-de-Rias, de mai à décembre 2014.